Acharnement politico-judiciaire

jeudi, 14 octobre 2010

Economie, aides sociales,.... le poids de l'immigration!!!

Crise économique, chômage de masse, déficit de la sécurité sociale, problème des retraites, coût de l'éducation nationale, coût des logements sociaux,..... il est temps de reconnaître le poids de plus en plus insupportable de l'immigration!!!! Les personnes âgées ne bénéficient même pas d'une rretraite décente alors que n'importe quel immigré clandestin bénéficie d'aides sociales (CMU: couverture maladie universelle, c'est à dire la prise en charge totale des soins médicaux par les Français qui travaillent!!!), l'AME (aide médicalisée d'Etat), logements sociaux,.....

Stop à l'immigration!!! En cette période de crise, il est urgent de supprimer le regroupement familial, de mettre fin au droit du sol et de réserver 100% des aides sociales aux Français!!!

Un pays qui se respecte, est un pays qui s'occupe en priorité de ses anciens, mais également de sa jeunesse qui incarne normalement l'avenir du pays.....

"La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer." Peter Drucker

mardi, 12 octobre 2010

Nouvelle décoration du tram mulhousien....

TRAM.JPGAfin de lutter contre les agressions des chauffeurs Soléa, les insultes,.... il a été décidé d'habiller les tram à l'effigie d'un animal que certains craignent pour des soi-disant motifs religieux.

Le cochon TRAM fait son entrée à Mulhouse. Il sillonnera particulièrement les quartiers Coteaux et Bourtzwiller......

Nous devrions observer dans les semaines à venir une amélioration de la sécurité à Mulhouse...

dimanche, 10 octobre 2010

Un été chaud Mulhousien


Un été chaud Mulhousien par Patrick Binder

samedi, 09 octobre 2010

Journées d'octobre: Folie'Flore....

JOURNEES D OCTOBRE0000.jpgPatrick Binder sera présent aux Journées d'octobre quasiement tous les soirs à partir de 18H00. De nombreuses personnes ayant demandées à me rencontrer, je me tiens à votre entière disposition.

Pour me rencontrer: binder.patrick@wanadoo.fr ou au 06.86.32.36.09

Mulhouse Habitat... rien ne va plus!!!

Martine Binder a dénoncé début juillet lors du conseil municipal la mauvaise gestion et l'organisation de Mulhouse Habitat, que ce soit aux Coteaux ou au Drouot. A ce jour aucunes réponses....

"Vous parlez à longueur d’année de la bonne collaboration et de l’efficacité des bailleurs sociaux ici à Mulhouse. J’aurai quelques remarques à formuler car le traitement  n’est pas le même pour tout le monde. Y aurait-il des degrés d’attention ????  Je voudrais dénoncer ici :

  1. Le manque de sérieux de Mulhouse Habitat  vis-à-vis de ses locataires,
  2. Le manque de sérieux vis-à-vis d'élus qui font des demandes officielles par téléphone, courrier, envoient même leurs questions pour que l’organisme puisse préparer les réponses ….. Et à ce jour rien……depuis février … aucunes réponses …. aucun rendez-vous.
  3. Mr le Maire vous souhaitez recevoir Mme Schweitzer pour organiser le parc des chats libres à Mulhouse, Mr Quin souhaite recevoir Mr Caprili et nous nous souhaiterions être reçus par Mulhouse Habitat pour évoquer les nombreux problèmes des habitants des Coteaux rue Albert Camus et ailleurs ……."

Réponse : M.Rambaud va vous recevoir c’est son domaine.... Mme Binder vous aurez une réponse écrite ….

Parole d'une habitante: Mulhouse Habitat: nouvelle agence = bordel - Rue Albert Camus:

  1. Au 56: famille de..... - insupportable - bruit dans la nuit- nombreux incendies - destruction des caméras de surveillance -
  2. Au 54 : espace de club des foot des Coteaux - ouvert 7/7 - 24 sur 24 - trafics, bruits....
  3. Hausse des charges - service de plus en plus mauvais - lundi matin: état des entrées, poubelles, déchets,....une vraie porcherie.

vendredi, 08 octobre 2010

L'auto partage.....

Une alternative au véhicule individuel. Le thème de la mobilité est au cœur des réflexions sur le développement durable : accessibilité des services, réduction de la pollution de l’air, lutte contre le changement climatique.

Les transports en France sont responsables à eux seuls de 30% des émissions de dioxyde de carbone (CO2) du pays. Aussi, il apparaît nécessaire que cette consommation soit drastiquement réduite. Ces enjeux sont globaux, mais c’est aussi à l’échelle locale que l’on peut répondre à ces problématiques.

 

Une nouvelle station d’auto-partage a été inaugurée, au croisement des rues de Brunstatt et de l’Illberg.

À l’arrière du Palais des sports, elles ont leurs emplacements de stationnement réservés, bien annoncés par un totem rose et protégés par un arceau. Ce monospace familial gris de 7 places et cette petite citadine rouge viennent élargir la flotte d’Auto’trement. La société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) d’auto-partage a inauguré, 1 nouvelle station, la 4ème à Mulhouse, après celles situées rue du Nordfeld (1 voiture), à la gare (2 véhicules) et rue du Ballon (2 voitures également).

L’auto-partage est une réponse parmi d’autres, mais c’est une initiative qui renvoie plus largement à un changement progressif des comportements individuels. L’idée est assez simple et fait partie de ces solutions « gagnant – gagnant » qui présentent des avantages aussi bien pour le consommateur que pour l’environnement global.

L’auto-partage s’inclut dans une logique plus large qui répond à la nécessité de réduire les consommations en tout genre : la dématérialisation. Ce principe fondateur de l’écologie industrielle vise à réduire intelligemment la production de biens matériels sans perdre pour autant le confort lié à l’équipement. Ainsi louer plutôt qu’acheter, partager plutôt que capitaliser, apparaissent comme des solutions sages et répondant aux principes du développement durable. Pensez qu’on estime qu’un véhicule en auto-partage remplace en moyenne 8 voitures particulières : autant de pollution et de consommation en moins !

samedi, 02 octobre 2010

A Mulhouse, il est interdit de parler d'immigration....

Incompréhension ! Peur de l’autre ! Repli sur soi ! Egoïsme ! Intolérance !Les anathèmes pleuvent sur ceux d’entre nous qui ont l’outrecuidance de critiquer la doctrine, l’idéologie ou les dogmes imposés par les inquisiteurs de la Pensée Unique.

Les gourous droits-de-l’hommiste, les khmers verts écolos, leurs alliés du mondialisme effréné et les adeptes du « multiculturel » et du « pluriethnique » à tous les étages, considèrent qu’ils détiennent la Vérité Révélée et ne tolèrent aucune contestation de cette Nouvelle Religion.

Pour étouffer toute velléité du refus de leurs visions sectaires et interdire toute autre opinion, cette mafia a, depuis des décennies, fait adopter des lois, des directives et des arrêtés qui limitent ou interdisent l’exercice des libertés fondamentales (expression, conviction, réunion et presse), à leurs opposants nationalistes.

Tous les moyens sont bons pour bâillonner la voix du peuple et discréditer ceux qui tiennent un discours « politiquement incorrect ». Haro sur ceux qui publient des articles transgressant les « tabous » instaurés par ces doctrinaires de la démocratie totalitaire afin de leur permettre de saboter, sans aucune entrave, les valeurs de notre société, les fondements de la civilisation européenne et les acquis de notre culture gréco-romaine.

De El Mohamed Freyburger à Ben Rambaud, les élus de gauche comme de droite se voilent la face. Et pourtant, à Mulhouse, l'immigration est le problème numéro 1.

dimanche, 26 septembre 2010

Mohamed Freyburger,.....Mohamed Rottner,... Mohamed Rambaud...

“L’intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed” Martin Hirsch

“Il arrivera un jour, où, conformément à son histoire à sa tradition, la France aura réussi à intégrer les descendants de la vague d’immigration venue des pays du Maghreb. Et cet inéluctable moment venu, oui, des catholiques appelleront leurs enfants Mohamed. Naturellement. Pour la beauté du prénom." (Martin Hirsch a 3 enfants : Raphaëlle, Mathilde et Juliette…)

L'intégration version Martin Hirsch, représentant du gouvernement UMP, est en réalité une intégration des Français de souche à la culture musulmane. En quelques mots: convertissez vous à l'islam!!! Après le halal qui envahit nos espaces publicitaires et les rayons des grandes surfaces, puis le ramadan qu'on nous sert matin, midi et soir dans la presse locale, le gouvernement cautionne un individu qui ne connaît rien, mais alors rien du tout à l'islam....

Comme Messieurs Freyburger, Rambaud et Rottner sont d'accord avec ce genre de déclaration, il est impératif de les appeller par leur nouveau prénom: Mohamed Freyburger, Mohamed Rambaud et Mohamed Rottner...

Une mesure simple et peu coûteuse d’assimilation de nos jeunes bambins issus d’ailleurs serait de les prénommer Pierre, Paul ou Jacques plutôt que Saïd, et Amédée plutôt qu’Ahmed ou Alain plutôt qu’Ali. Ce serait au moins un signe de bonne volonté de la part de leurs parents.

Personne ne me tiendra rigueur, j’espère, ni ici ni à la Halde, de préférer le gazole au gas-oil, le Cambodge au Kampuchéa et Adjani à Dati, ou plutôt, vous m’avez compris, Isabelle à Rachida !…

vendredi, 24 septembre 2010

Marine et Patrick....

PHOTO Marine+Huguette+Patrick0000.jpgMarine Le Pen sera bientôt à COLMAR pour une soirée de rencontre. Les Mulhousiens et autres désireux de la rencontrer pourront obtenir une invitation en me contactant sur binder.patrick@wanadoo.fr

« Dans une société qui croule de toute part, il y a d’abord à redresser les idées. » Frédéric Le Play

(ci-dessus Huguette FATNA, Marine LE PEN et Patrick BINDER)

dimanche, 12 septembre 2010

La politesse à Mulhouse....

L'expression libre de Bernard. Les gens qui vous bousculent et qui, non seulement oublient de s'excuser, mais en plus vous insultent, ça fatigue, sans même parler des gestes grossiers, du bruit dans les immeubles, des corps qu'il faut contourner pour gagner une entrée. Mulhouse qui fut si longtemps la ville même de l'exquise politesse, où est-elle passée, et que s'est-il passé, pour qu'on en soit là, à être obligé de répertorier la "violence verbale" comme délit possible, et, de façon générale, à se lamenter que les règles élémentaires du savoir-vivre paraissent aussi désuètes qu'une orthographe correcte ?...

Pour éviter de tourner au vieux c..., il faut définir ce que c'est, la politesse : « Le terme « politesse » renvoie à 2 notions clés : la ville (du grec polis, « cité »), et le fait de polir un matériau, d'en gommer les aspérités. La politesse est donc un ensemble de règles prévues pour fluidifier les rapports sociaux. Elles ont été fixées par écrit après la Révolution, quand tout se codifie. La bourgeoisie, devenue la classe dominante, a besoin de règles qui permettent de l'identifier et de la structurer. Ces codes vont se diffuser à toute la société au cours du XIXème siècle. La rupture, c'est Mai 68. La politesse devient ringarde, archaïque. On lui reproche d'être trop rigide et, surtout, inégalitaire : on ne s'adresse pas de la même façon à une personne âgée, à une femme ou à un jeune… On va donc remplacer ces codes par une notion plus large de convivialité et de respect interpersonnel. C'était sans doute trop optimiste. Sans un minimum de règles, les rapports sociaux se dégradent. »

L’éducation fait partie de notre base de vie, des valeurs que nous véhiculons.Toute notre enfance on a entendu « Fais pas ci, fais pas ça » « Retire tes doigts de ton nez » « Dis bonjour à la Dame » « On dit quoi ?? On dit merci à tonton. Disons que l’éducation est en partie ce qui sépare d’un état plus… sauvage ! Dans les transports  beaucoup développe la capacité d’avoir l’appel indispensable à passer. Faisant ainsi bénéficier tout cet entourage inconnu de ses problèmes persos : du rituel « Allo t’es où ? » à l’otite du petit dernier en passant par « ce connard qui m’a larguée », rien ne nous est épargné.

Le tout avec une propension à parler fort, très fort, bien plus qu’à la maison ! Ceux qui ont des casques et nous font tous profiter de leur son (qui bizarrement n’est jamais à notre goût) ou mieux encore, ceux qui n’ont pas de casque et se contentent de mettre en marche leur portable (spéciale kassedi, yo men je vous kiffe). Je ne sais pas si la bonne éducation est l’affaire de tous mais parfois j’aimerais que certains ne la laissent pas à la maison !la façon dont la plus ravissante jeune fille peut se mettre à aboyer sitôt qu’elle parle dans son portable, en s’adressant à ceux qu’elle connaît ne laisse encore de me sidérer lorsque je suis assis à ses côtés dans le bus, et ne me donne guère envie, je dois le dire, qu’elle exerce sa politesse jusqu'à étendre à ma personne son désir de « communiquer ». Il est des individus dont on se réjouit qu’ils ne soient pas vos familiers.... surtout dans les quartiers mulhousiens....

jeudi, 09 septembre 2010

Henri Metzger.... partenaire officiel des immigrés clandestins....

Henri Mohamed Metzger est un grand prêtre du multiculturel, du pluriethnique et du melting-pot généralisé qui continue de nous vanter les bienfaits de l’immigration-intégration, véritable « chance » pour Mulhouse entre autre. Depuis longtemps, chacun a pu se faire une idée sur l’origine des incidents et des fléaux qui ont envahis nos cités mulhousiennes, wittenheimoises ou kingersheimoises. Les malheureux riverains des quartiers saccagés payent un lourd tribut aux actes de terreur urbaine perpétrés par une racaille désœuvrée, qui fait la loi dans nos rues. Mais ça, le petit Henri ne le remarque pas..., ne le voit pas...., ne le sait pas...

Notre système de protection sociale qui attire toute la misère du monde. Pour Henri Metzger les immigrés ont un droit « inaliénable et imprescriptible » à bénéficier gratuitement de tout notre système de santé et de tout notre système éducatif.

Il existe désormais en France une véritable « 5ème colonne » acharnée à favoriser l’invasion de notre pays et de toute l’Europe par le surplus démographique du tiers-monde, et notamment de l’Afrique. Cette colonne est constituée principalement d’associations dites « caritatives ». Henri Metzger est un de leur représentant....

lundi, 06 septembre 2010

Freybi...la dérive de gauche...

PM0908.jpgPierre MOHAMED Freyburger, le porte-parole du groupe "Un dernier souffle pour Mulhouse" n'est pas à une contradiction prêt.

A la lecture de son pauvre journal d'information trimestriel des élus socialistes et républicains intitulé: "Rive Gauche" ou plus exactement "la Dérive de Gauche!!!"on peut mesurer l'étendue de l'incompétence des analyses des élus de son groupe. Entre le zoom "Pour une compétitivité éthique" du célèbre petit hargneux et teigneux Darek.... article dont on ne comprend pas grand chose..., un dessin ridicule, d'autres articles vides de sens, et l'annonce d'une fête bidon,... il n'y a décidément rien d'intéressant à lire sous le soleil de Pierre Mohamed Ben Freyburger...

"Il y a une bourgeoisie de gauche et une bourgeoisie de droite. Il n'y a pas de peuple de gauche ou de peuple de droite, il n'y a qu'un peuple." Georges Bernanos -

Pierre Mohamed Freyburger, élu rentier du Conseil Général du Haut-Rhin, ne travaille plus depuis des années. Il semblerait qu'il vive uniquement de ses mandats?